Château Ratier

CHATEAU RATIER

On le repère en venant de Valréas, lorsqu'au col de Venterol on bascule sur le bassin de Nyons. Sa tour  altière, aux trous béants, aux trois étages encore visibles, est le  donjon d'un des trois castrums de Venterol- Novezan. Il fait partie de l'histoire et du paysage venterolais.
Pour la mémoire locale, elle est  encore la tour Hannibal ou la tour sarrazine.
Le nom de Château-Ratier est cité dans l'inventaire des Dauphins en 1284. Au XIIe siècle, le château appartenait aux Montauban (il marquait la limite orientale des Baronnies) En 1283 il passe aux Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem qui deviennent alors co-seigneurs de Venterol. On situe généralement l'abandon du site vers 1430.

Pour la visite il est recommandé de laisser les voitures au cimetière de Novezan et de monter à pied